Solidarité avec les collègues de Smart/Daimler à Hambach

La réponse des syndicalistes mosellans à la Conférence internationale des travailleurs de l'automobile, groupe de soutien de Sindelfingen:

(Le dépliant PDF)

Chères camarades, chers camarades,

Nous tenons à vous remercier vivement du soutien que vous apportez aux salariés de SMART dont l’emploi et l’avenir sont menacés par la décision de DAIMLER de se débarrasser du site industriel de HAMBACH.

L’Union départementale FO de la Moselle a dénoncé cette décision des actionnaires de Daimler qui peut condamner le site et exige le maintien de tous les emplois.

FO Moselle rappelle que la SMART avait été un laboratoire des politiques libérales menées par les gouvernements successifs dont Daimler s’est saisi. Cette politique avait contraint les salariés, par un odieux chantage à l’emploi, à accepter de travailler plus et de gagner moins. Le choix de Daimler aujourd’hui prouve une nouvelle fois que les sacrifices demandés aux salariés sont vains et que la politique patronale de réduction du coût du travail ne sert qu’à augmenter les profits et les dividendes des actionnaires. Cette politique doit être combattue.

Smart et Daimler ont perçu, sans compter, des aides publiques de l’État français depuis des dizaines d’années : l’entreprise doit donc rendre des comptes et donner de vraies garanties pour maintenir l’emploi.

Mais, la responsabilité du gouvernement est aussi engagée. Pour FO Moselle, le président Macron et le Premier ministre Castex doivent prendre leurs responsabilités et imposer par tous les moyens le maintien du site et de tous les emplois.

Nous partageons avec vous l’idée que la crise économique de 2008 est une crise du système capitaliste, et que ce sont principalement les travailleurs qui en subissent les conséquences. La Confédération FO n’a eu de cesse de dénoncer cette situation depuis des années en exigeant l’arrêt des politiques d’austérité et de tous les plans de régression sociale.

Les syndicats et les salariés de SMART se préparent à se mobiliser et une manifestation est prévue le 24 juillet. Mais la politique de Daimler de fermeture de sites et de suppressions d’emplois est effectivement globale ; il y a sûrement une nécessité de généraliser le combat partout où c’est nécessaire.

Nous transmettons votre message de soutien et votre appel à tous les syndicats FO de Moselle et le rendrons public sur les réseaux sociaux.

Nous restons bien sûr disponibles pour la suite et restons en contact.

Meilleures salutations syndicalistes,

Alexandre TOTT
Secrétaire général
Union départementale FO MOSELLE

Actions sur le document